Tract national

En route vers la généralisation de la grève ? Tous dans la rue le 26 mai

Mai 2016, par Secrétariat jeune
Documents joints :

Grèves reconductibles, blocage...
En route vers la généralisation de la grève ?

Les images tournent en boucle, tout le monde en parle et le gouvernement multiplie les déclarations sur la situation dans les raffineries, dans les dépôts ou les stations services. Le gouvernement avait voulu faire taire la contestation et l’écraser par l’utilisation du 49.3 et la répression… La réponse des travailleurs est en route : la généralisation de la grève.

Loi travail : de pire en pire, ce qui se joue c’est notre avenir !

Avec l’utilisation du 49.3, le gouvernement avait fait en sorte qu’aucun amendement ne soit déposé sur son texte de loi. Ainsi toutes les annonces, censées calmer les jeunes et les travailleurs, ont été purement et simplement supprimés : taxe des CDD, lutte contre le burn-out… Pire encore les députés PS ont envoyé le signal au sénat, majoritairement à droite, qu’ils pourraient faire des amendements pour en faire une arme plus efficace contre les droites des travailleurs.
Ce qui se joue aujourd’hui c’est notre avenir avec ce texte de loi qui va définir nos capacité de défense et nos droits sur le marché du travail. C’est aussi la question globale du rapport de force, qui peut imposer ses choix à qui ? Bien entendu les patrons ont une longueur d’avance avec l’appareil d’Etat, le contrôle des médias… Mais on voit bien que ce qui se dessine aujourd’hui c’est la possibilité de rendre les coups que nous a mis le gouvernement Hollande.

Grève et blocage : il faut les généraliser !

On parle beaucoup des blocages des raffineries, de la grève dans les transports que cela soit à la SNCF ou les routiers… Mais ce qui fait peur au gouvernement, ce n’est pas en soi le risque du manque d’essence, mais bien la confiance que cela donne à de nombreux travailleurs pour rentrer dans la bataille contre la loi travail. L’exemple frappant est l’Ouest de la France où la grève dans les raffineries, chez les dockers et les cheminots risquent fortement de créer un effet boule de neige et d’entraîner dans la grève d’autres secteurs.
Dans la jeunesse, les cortèges sont encore fournies, des lycées débrayent un peu partout en France. Il est nécessaire de s’organiser pour aller en manifestation mais aussi aider concrètement les secteurs en grève que cela soit par une présence physique sur les piquets ou d’aider à l’extension !

Tous dans la rue le 26 mai !

Le gouvernement a annoncé qu’il était prêt à l’affrontement en annonçant clairement qu’il préparait le déblocage des dépôts d’essence, qu’il réquisitionnerait des salariés des raffineries… À cela s’ajoute la répression qui est de plus en plus forte lors des manifestations avec des volontés claires d’arrêter des manifestants.
Cette date va avoir une importance centrale, il faudra être plus nombreux dans la rue et dans les grèves pour montrer notre détermination à obtenir le retrait de la loi travail. Les secteurs qui partent en grève reconductible sont de plus en plus nombreux. Il faut chercher à s’organiser pour préparer cette date et aider les secteurs qui sont en grèves reconductibles. La confiance commence à être de notre côté, le gouvernement a peur de voir la grève se généraliser : donnons lui raisons !
Tous ensemble dans la rue, dans la grève jusqu’au retrait de la loi travail et plus encore !

PDF - 183.2 ko
Documents joints :