Actu, campagnes

Loi travail, 49.3, violences policières... Construire la contre offensive des jeunes et des travailleurs

il y a 19 heures, par Secrétariat jeune

Cela va bientôt faire trois mois que s’est enclenchée la mobilisation contre la loi travail et plus généralement contre la politique du gouvernement. Trois mois où les jeunes et les salariés descendent dans la rue, expérimentent la grève, des formes d’organisations allant des assemblées générales à Nuit Debout mais aussi la nécessité de réagir face à la violence d’Etat qui cherche à faire taire la contestation. Une expérience importante qui a touché des millions de personnes et qui doit nous poser les (...)

Lire la suite
Actu, campagnes

Justice, police… et mouvement contre la loi travail !

hier, par Secrétariat jeune

Tout le monde a vu les images de la voiture de police incendier lors d’une manifestation, tout le monde a assisté à la cérémonie officielle des policiers blessés… Tout cela avait des objectifs politiques : affermir le soutient de la population à la police, décrédibiliser les manifestants et surtout servir les personnes arrêtés sur un plateau à la police.
La justice expéditive pour garder le contrôle.
Bientôt 3 mois de mobilisation contre la loi travail, dès le début le gouvernement a décidé de faire (...)

Lire la suite
Tract national

En route vers la généralisation de la grève ? Tous dans la rue le 26 mai

hier, par Secrétariat jeune

Grèves reconductibles, blocage... En route vers la généralisation de la grève ?
Les images tournent en boucle, tout le monde en parle et le gouvernement multiplie les déclarations sur la situation dans les raffineries, dans les dépôts ou les stations services. Le gouvernement avait voulu faire taire la contestation et l’écraser par l’utilisation du 49.3 et la répression… La réponse des travailleurs est en route : la généralisation de la grève.
Loi travail : de pire en pire, ce qui se joue c’est notre (...)

Lire la suite
Actu, campagnes

Les raffineurs accusés mais elles sont où les réserves du gouvernement ?

il y a 2 jours, par Secrétariat jeune

En France, les stocks stratégiques sont gérés par le Comité professionnel des stocks stratégiques pétroliers instauré par la loi Billardon du 31 décembre 1992. Chaque société distribuant des carburants en France doit mettre à disposition en permanence un volume équivalent à 27% de ses ventes de l’année précédente (soit légèrement plus que les 90 jours). Le Comité professionnel des stocks stratégiques pétroliers (CPSSP) est une institution contrôlée par l’État français qui regroupe les sociétés des produits (...)

Lire la suite
Actu, campagnes

Merde on est pris en otage mais par qui ?

il y a 2 jours, par Secrétariat jeune

El Khomri, Valls, les médias… parlent de prise d’otage pour qualifier les grèves dans les raffineries et les blocages d’entrepôts. Selon la définition strict une prise d’otage c’est le faire de s’emparer d’une personne et de l’utiliser comme comme moyen de pression contre quelqu’un, un État, pour l’amener à céder à des exigences. Pour le gouvernement, les salariés des raffineries seraient donc entrain de s’emparer de la majorité de la population… Faites gaffe derrière vous, ils sont sûrement entrain de (...)

Lire la suite
Comités jeunes

Provocation policière, bureaucratie et solidarité à Bordeaux : retour sur la manif du jeudi 19 mai

il y a 3 jours, par Secrétariat jeune

Jeudi dernier ce sont plus de 10 000 personnes qui ont battu le pavé dans les rues bordelaise, à titre de comparaison la plus grosse manif que la ville ait connu depuis le début du mouvement cumulait autour de 18 000 personnes . La manif de jeudi dernier tapait donc dans la fourchette haute en nombre de manifestant-e-s. Un élément significatif était la présence de nombreux cortèges de grévistes comme les Fords, les dockers, les cheminots, les transporteurs, les métallos, les profs et bien (...)

Lire la suite
Actu, campagnes

Face à la violence d’Etat, l’autodéfense des manifestants est nécessaire !

il y a 3 jours, par Secrétariat jeune

Si la majorité des jeunes qui manifestent aujourd’hui se mettent à crier le slogan « Tout le monde déteste la police » ce n’est pas un phénomène lié à une folie générale ou une crise d’adolescence soudaine venue de nulle part mais bien lié à l’expérience qu’ils ont fait dans le cadre du mouvement !
L’Etat matraque contre la contestation…
Aujourd’hui, on parle beaucoup de la violence dans à la télé, les journaux, le parlement… Mais ils oublient de revenir sur le fait que dès les premières manifestations, le 9 (...)

Lire la suite
Actu, campagnes

Les raffineries sont en grèves et non bloqués, l’importance des mots !

il y a 3 jours, par Secrétariat jeune

Les médias et le gouvernement oscillent entre le terme blocage et grève pour les raffineries. En faite, il s’agit d’un mot qui a une importance cruciale sur l’impact du mouvement. Aujourd’hui 6 raffineries sur 8 en France sont en grèves ou ralentit, c’est dire en voie d’arrêt complet.
La grève des raffineries, le cauchemar des patrons et du gouvernement ?
Sur les 8 raffineries, 5 appartiennent à Total (Grands Puits 77, Feyzin 69, Gonfreville 76, Donges 44, la Mède 13), 2 à Esso (Gravenchon 76, Fos (...)

Lire la suite
Formation

L’expérience des mouvements ouvriers allemand et russe face à la répression homophobe au début du XXème siècle

il y a 3 jours, par Secrétariat jeune

Au cours du XIXème siècle, la plupart des Etats européens renforcent leur législation à l’encontre des homosexuels. L’empire Allemand vote en 1871 le « paragraphe 175 » qui rend passible de prison les pratiques sexuelles entre hommes. En Angleterre, le même type de loi est voté en 1885 et donne lieu à des procès retentissants, comme celui d’Oscar Wilde.
Les premières luttes contre l’homophobie d’État en Allemagne et la limite du combat réformiste
La répression grandissante contre les homosexuels répond à (...)

Lire la suite
Formation

1936 : la force des travailleurs c’est la grève mais il faudra aller plus loin

il y a 5 jours, par Secrétariat jeune

Il y a 80 ans, plus de 2 millions de travailleurs en France se mettaient simultanément en grève lors du grand mouvement de mai et juin 1936. L’Histoire a surtout retenue l’élection du Front Populaire et le caractère festif des occupations d’usines. Pourtant les grandes conquêtes sociales obtenues durant cette période, comme les congés payés ou la semaine de 40h, n’était pas du tout present dans le programme du Front Populaire. Ces acquis sociaux ont été arrachés par la lutte acharnée des ouvriers. Le (...)

Lire la suite

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1520