Actu, campagnes

Soutien à notre camarade Guillaume Vadot. Il faut stopper l’escalade sécuritaire et répressive !

il y a 2 mois, par Secrétariat jeune

Jeudi 22 septembre, Guillaume Vadot a été agressé par des policiers près de la gare de Saint-Denis (93), après avoir filmé avec son téléphone une arrestation musclée. Guillaume est doctorant et chargé de cours à la Sorbonne et un des animateurs du secteur jeune du NPA. Il a tenu ce lundi 26 une conférence de presse dans laquelle il a réitéré son témoignage déjà largement diffusé sur la presse et les réseaux sociaux. Assisté par son avocat, Maître Slim Ben Achour, il portera plainte pour violences, menaces (...)

Lire la suite
Actu, campagnes

Le service civique obligatoire, la dernière idée du Parlement pour enfoncer la jeunesse dans la précarité

il y a 2 mois, par Secrétariat jeune

La jeunesse, « première priorité » d’Hollande pour son quinquennat doit être heureuse après quatre mois de mobilisation contre la loi travail : elle a gagné un allongement de quatre mois de bourses (avec l’ARPE) et le service civique obligatoire ! Le 6 juillet dernier, l’Assemblée Générale a adopté la loi « Egalité et Citoyenneté », qui comporte une mesure qui obligera tout jeune de 18 à 25 ans de donner 9 mois de sa vie à l’Etat. Entre travail forcé et endoctrinement réactionnaire, cette mesure n’est qu’une (...)

Lire la suite
Actu, campagnes

Face à la répression qui touche les travailleurs en lutte, on est tous condamné à résister !

il y a 2 mois, par Secrétariat jeune

La répression qui touche les secteurs les plus combatifs du mouvement ouvrier franchit tous les jours un nouveau cap. Les licenciements de salariés qui se sont mis en grève durant la loi travail se multiplient et le gouvernement cherche à faire des exemples en s’attaquant aux luttes emblématiques comme à Air France, à Goodyear ou aux dockers du Havre. Le patronat et le gouvernement tapent fort car ils savent que ces mobilisations exemplaires pourraient très vite devenir contagieuses au vu de la (...)

Lire la suite
Actu, campagnes

Il n’y aura pas de victoire sans démocratie dans le mouvement.

il y a 2 mois, par Secrétariat jeune

Dès le début du mois de mars, de nombreuses universités se faisaient le théâtre d’une des plus belles traditions du mouvement étudiant français : les Assemblées Générales. Au départ à l’initiative d’un petit noyau d’étudiants, ou bien de cadres inter-organisations, ces AG ont été une relative surprise : après des années de calme plat dans le mouvement étudiant, ce sont des centaines d’étudiant-e-s qui sont venu-e-s discuter de comment se mobiliser contre cette nouvelle attaque. 700 personnes à Paris 8, 800 à (...)

Lire la suite
Actu, campagnes

SFR, Bouygues : La loi travail fait déjà des ravages

il y a 2 mois, par Secrétariat jeune

À peine promulguée, en plein été par un troisième 49.3, la loi travail fait déjà des ravages. En effet, si les députés et autres sénateurs vont plancher durant quelques mois sur les différents décrets entourant la loi El Khomri, le patronat semble bien trop impatient pour ces formalités administratives. Très certainement frustré par 5 mois de lutte intensive (en attendant le 15 septembre et d’éventuelles suites) qui ont retardé ses plans, le voici reparti à l’offensive.
Si de nombreux exemples de ce (...)

Lire la suite
Actu, campagnes

Nous ne les laisserons pas enterrer notre printemps

il y a 2 mois, par Secrétariat jeune

La grande expérience de ce printemps
La lutte contre la loi travail représente un combat exceptionnel a plusieurs titres. Par son caractère explosif, puisque dès le 9 mars 500 000 personnes descendaient dans la rue, dont plus de 100 000 jeunes, d’une quarantaine de facs, avec une centaine de lycées bloqués, etc. Par sa longévité, jusque juillet, et pendant les vacances. Par la diversité des secteurs impliqués, puisqu’aux étudiant.e.s et lycéen.ne.s ont succédé intermittent.e.s, routier.ère.s, dockers, (...)

Lire la suite
Actu, campagnes

Tirer le bilan de 4 mois de mobilisation... Pour avancer et gagner !

il y a 2 mois, par Secrétariat jeune

Du 9 au 31 mars : une situation explosive
La mobilisation contre la loi Travail aura durée pas moins de 4 mois ; et la jeunesse en a été l’étincelle. Le 9 mars c’est la jeunesse qui a donné le coup d’envoi en appelant à une journée de manifestation, à laquelle se sont greffé les salariés et notamment les cheminots. Cette première journée a soulevé un vent d’enthousiasme dans la jeunesse scolarisée mais aussi chez toute une partie de jeunes travailleurs qui ont pu se retrouver dans cette initiative appelée (...)

Lire la suite
Actu, campagnes

39 heures ou 35 heures… Imposons le partage du temps de travail !

3 juin, par Secrétariat jeune

Alors que la loi travail prévoyait déjà d’augmenter le temps de travail des salariés au bon vouloir de leurs patrons, le sénat est en bonne voie pour inscrire une nouvelle durée légale pour le temps de travail à 39 heures. Il ne s’agit pas d’une mesure anodine mais bien d’une volonté claire d’exploiter toujours plus les salariés en imposant plus d’heures pour des salaires de misères.
Le temps de travail : au cœur de la lutte des classes !
La fête internationale des travailleurs, le 1er mai, provient de la (...)

Lire la suite
Actu, campagnes

Quand le gouvernement tremble, des chèques tombent : c’est le moment de tous y aller !

2 juin, par Secrétariat jeune

Le gouvernement semble vouloir tenir le cap, pourtant ces derniers jours il a lâché de nombreuses choses que cela soit aux enseignants, à la recherche, sur le décret socle de la SNCF… Bref, le gouvernement lâche du leste pour tenter de passer la mobilisation en toute quiétude car derrière sa volonté de tenir coûte que coûte c’est sa peur de voir la grève se généraliser.
Une instabilité sociale qui inquiète Valls et Hollande
Les grèves reconductibles qui s’accélèrent, les noyaux de militants de la (...)

Lire la suite
Actu, campagnes

Sénat : Goodbye les 35 heures et bien plus encore...

2 juin, par Secrétariat jeune

Après être passé en 49.3 à l’assemblée nationale, la loi travail passe au sénat et le gouvernement face au risque de se voir contester dans les institutions a donné carte blanche aux sénateurs des Républicains pour modifier la loi comme bon leur semble.
Les mesures ajoutées ou modifiées…
Les sénateurs LR et UDI vont plus loin en établissant un temps de travail à la carte qui peut être défini par entreprise, en cas d’accord. La durée légale de 35 heures est supprimée. Une durée de référence est fixée. Les (...)

Lire la suite

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60 | 70 | 80 | ... | 1540